Biographie

Dernier évènement
Du 12 au 19 Mai 2019

Exposition à la galerie Art stage 567

Japon

Encres, Collages, aquarelles et divers sur papiers

Paul BROCK

est l’aîné d’une famille de quatre enfants. Il est né en 1951 à Agadir, au Maroc, d’un père originaire de l’Ile de la Réunion et d’une mère américaine. Ses parents s’étaient rencontrés en 1944 au Texas, et plus précisément à Corpus-Christi, base d’entraînement pour les élèves pilotes de la France Libre. Sa mère y travaillait comme météorologiste et son père succomba aux charmes de ses prévisions.

Sa mère était une excellente pianiste. Elle comprenait Beethoven et tout le reste avec une âme d’enfant. Son père vivait à travers les guerres comme on vit dans les rêves. Il redescendit sur terre pour quelques temps quand son épouse les quitta pour un autre monde. Ne sachant que faire des encombrantes blessures de ses enfants, il rangea soigneusement la famille en pension chez les uns et chez les autres, puis s’enferma dignement dans son deuil.

Dans son roman « La Perle », Steinbeck parle d’une musique intérieure de la famille. Cette musique apparaît quand tout va bien et aussi dans les pires moments. Paul a été depuis longtemps bercé par cette lame de fond qui porte la vie dans les latitudes de la survie.

Il est entré en art, et tout d’abord en musique, dès l’âge de dix ans. Puis, après avoir traîné ses fonds de culotte sur les bancs du conservatoire en classe de clarinette, vers quinze ans il fut membre de plusieurs formations de musique classique. Enfin, il entreprit de maltraiter le piano familial, et vers 18 ans il s’adonna au free-jazz avec d’autres brigands qui exprimaient ainsi toute leur détermination à vivre… un vrai scandale !

Il y a une trentaine d’années, il entreprit la mise en couleurs de ce désordre, initiative qu’il poursuit intensément depuis. C’est ainsi, qu’entrainé dans un monde où les règles se métamorphosent sans cesse, il surfe sur cette vague qui remue au dedans les résonances de l’âme.

Contact Us